Vous le savez ou peut-être pas, en mai dernier j’avais pris la décision de me raser le crâne après une longue épopée capillaire qui n’a mené clairement à rien. En passant de carré plongeant à décoloration à cheveux courts j’ai décidé de passer le cap. C’était sympa, jusqu’à ce que ce choix devienne un complexe. Je vous explique tout 



Eh oui. Au début c’était sympa, enfin, sauf l’avis de mes parents. Ils avaient crier FOOORT. Mais enfin bon, bref, moi j’aimais trop ma petite tête rasée. Je me demandais quand même si j’allais rester comme ça ou pas. Au fur et à mesure du temps quand ils ont poussé je savais plus trop quoi en faire mais je n’étais pas si gênée que ça puisque je jaugeais entre foulards et perruques (note à moi-même: vous faire un article sur les perruques) même si parfois — et je dis bien parfois puisque cela n’arrivait pas si souvent que ça – je sortais avec mes cheveux à l’air. Fin août, j’ai rasé mon crâne une seconde fois par plaisir et parce que cette coupe me manquait. 

Et là, c’est le drame.

Ce n’est absolument pas que je n’ai pas aimé au contraire j’étais très contente cependant après coup deux choses me sont venues en tête:

  • mais merde on est bientôt en hiver 
  • j’en avais vraiment envie ou pas?

Finalement non, tout comme la première fois. C’était une passade et cette fois-ci j’ai pas trouvé ça drôle du tout. J’adore soigner mes cheveux, me faire un tas de coiffures, les lisser, les boucler, les attacher… Difficile quand on a pas un poil sur le caillou comme on dit. J’ai continué à jauger entre perruques et foulards comme je vous disais précédemment mais je sentais que c’était pas assez. Si vous vous y connaissez un peu en perruques – je vais vous expliquer quand même – il y a plusieurs types de perruques mais je vais me pencher sur deux types en particulier:

  • Les front laces: la partie en « lace » (je ne connais pas l’équivalent français i’m so english you know) se trouve au niveau de la raie ce qui empêche plus ou moins le maniement des mèches. On peut faire des coiffures très basiques comme les attacher mais c’est tout.
  • Les 360 laces: celles-ci sont entièrement ou presque faites de « lace » et de ce fait le maniement du cheveux qu’il soit synthétique ou non est possible puisque si l’on fait un chignon par exemple on aura moins de chances d’apercevoir le bonnet ou les coutures. 

Pour en revenir à mon idée, je n’achète que des front laces puisque les 360 sont trop onéreuses pour mon petit budget étudiant. Alors en effet je suis très contente d’avoir plus ou moins de cheveux le temps d’une journée mais il me manque quelque chose. C’est à partir de là – et on rentre enfin dans le vif du sujet merci Laë – que les ennuis ont commencés. Depuis ce jour j’en suis à envier les filles qui ont des cheveux, qui peuvent les coiffer etc etc… 

Il faut y réfléchir. 

Si vous regardiez à l’époque mes vidéos sur YouTube, je vous avais dit que j’étais très heureuse de mon crâne et que je ne regrettais pas. D’ailleurs j’étais sûre que je ne regretterais jamais. D’un côté, je suis contente de l’avoir fait puisque ça m’a appris à affronter le regard des autres mais de l’autre je pense que j’aurais du y réfléchir un peu plus. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Les cheveux repoussent certes, mais pas vite. Et il faut un long moment avant de réacquérir une longueur convenable. Alors les filles, je ne peux rien vous dire d’autre à part réfléchissez si cette idée vous a déjà effleurée. Quoi qu’il en soit, j’espère que la décision que vous prendrez sera la bonne. À part tout ça, je peux vous garantir que c’est un gain de temps le matin. Quoique, quand ce n’est pas les cheveux à coiffer c’est le foulard à plier ou la perruque à customiser ahah. 

Si vous avez déjà vécu cette expérience n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires je serais ravie d’avoir votre avis sur la question. En attendant le prochain article prenez soin de vous. <3 

Laë 

7 thoughts on “Cheveux rasés: du bonheur aux complexes”

  1. Hello !
    Les expériences capillaires font partie de la vie, ca reste une passade qui finalement te fera sortir plus mature encore de tout ça 🙂
    Courage et met nous tout ça au chaud 😉

  2. Bravo pour avoir franchi le cap mais pourquoi avoir rasé tes cheveux en mai si c’est pour cacher ton crane avec foulard ou perruque ?
    Bon en tout cas bravo pour avoir tester. Moi quand j’étais ado j’en avais marre de mes cheveux long car je n’arrivais plus à les coiffer. Du coup je les ai coupé très court et là horreur, c’est encore pire à coiffer car ça rebique de partout et c’est vrai que c’est très long à repousser ;-). Mais il n’y a pas des gélules pour favoriser la repousse ?

    1. Hello! Merci beaucoup! A la base je m’étais rasé le crâne suite à une série de décolorations qui avaient mal tournées 🙂
      Je suis totalement d’accord les cheveux courts sont pires que les cheveux longs haha!

      J’utilise de l’huile de ricin et les masques à la moutarde pour favoriser la repousse 🙂

      Bisous et bonne semaine <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 19 =